Livraison offerte en France Métropolitaine via Colissimo

Catégorie: Informations utiles

Rapport sur les dangers des pilules contraceptives

Dans le rapport de 2015 sur les dangers des pilules, réalisé par l’Université de Brême en coopération avec la Techniker Krankenkasse (TK), les auteurs affirment que les pilules contraceptives plus modernes de 3e et 4e génération présentent un risque de thrombose plus élevé. Ils ont également vérifié si les pilules contraceptives plus récentes apportent un progrès thérapeutique.

Reconnaître le syndrome Hashimoto et soulager les symptômes

La thyroïdite de Hashimoto (également appelée thyroïdite auto-immune ou thyroïdite lymphocytaire en médecine) est une maladie auto-immune dans laquelle un système immunitaire mal orienté attaque et détruit votre propre tissu thyroïdien. Cela conduit à une inflammation chronique de la glande thyroïde. Ce n’est donc pas une maladie de la glande thyroïde, mais une maladie du système immunitaire. L’inflammation de la thyroïde conduit finalement la glande thyroïde à ne plus fonctionner correctement. Les femmes sont plus souvent touchées que les hommes.1

maladie de Hashimoto

Insuffisance lutéale

Si vous n’arrivez pas tomber à enceinte, l'insuffisance lutéale peut être en cause. L'insuffisance lutéale est une infertilité induite par les hormones : le corps ne produit pas suffisamment d'hormone lutéale (progestérone). Les conséquences sont l’échec de l'implantation de l'ovule dans de mauvaises conditions hormonales, ce qui peut conduire à un avortement précoce.

Insuffisance lutéale

Quels sont les effets secondaires de la pilule ?

Les risques et effets secondaires les plus courants de la pilule sont les maux de tête, la prise de poids, les saignements inter-menstruels, les sautes d’humeur, le risque accru de thrombose et le risque accru de certains cancers et de maladies cardiovasculaires.

Comment puis-je reconnaître le SOPK ?

Le PCO ou SOPK est le trouble hormonal le plus fréquent chez les femmes en âge de procréer. Le syndrome des ovaires polykystiques/syndrome ovarien est héréditaire et peut se produire à des degrés divers en raison d'influences environnementales. Le syndrome PCO ne peut être guéri, mais les symptômes peuvent être bien gérés.

Syndrome des ovaires polykystiques schéma