Méthode de la température

Pour identifier l’ovulation et les jours où une femme est prête à concevoir, vous pouvez mesurer la température corporelle. Cette mesure se fait immédiatement après le réveil et avant de se lever. Un thermomètre basal ou un mini-ordinateur de cycle avec un capteur de mesure intégré peut être utilisé pour vous aider à prendre ces mesures.

méthode de la température

Comment mesurer la température corporelle ?

Connaissez-vous la méthode de la température ? Vous souhaitez utiliser une contraception naturelle, avoir un bébé ou tout simplement surveiller votre cycle menstruel ? De plus en plus de femmes découvrent que la prise et l’évaluation de sa température corporelle basale est un excellent moyen d’y parvenir. Avec un peu de discipline et de savoir-faire, le cycle, y compris l’ovulation, peut être analysé de manière fiable.

Thermomètre basal vs mini-ordinateur de cycle : Lequel choisir ?

Pour enregistrer la température corporelle basale, également connue sous le nom de méthode de la température, vous avez besoin d’un thermomètre basal ou d’un mini-ordinateur de cycle contenant un capteur de mesure intégré.1

Un thermomètre basal est généralement numérique et comporte deux décimales. Une version analogique peut également être utilisée. En revanche, un thermomètre clinique ordinaire ne convient pas car il ne peut mesurer qu’à une décimale près.
La dernière génération d’appareils de mesure numériques est équipée de Bluetooth. Les données sont donc automatiquement transmises à une application qui stocke vos informations. La mesure de la température corporelle basale se fait donc facilement, confortablement et sans erreur. Curieuse ? Venez découvrir le thermomètre basal connecté cyclotest mySense.

nouvelle courbe de cycle application

Avec le mini-ordinateur de cycle cyclotest myWay, la méthode de la température se fait confortablement grâce à la sonde de mesure flexible. Ici aussi, les données sont transférées automatiquement.

Mais quelle différence avec un thermomètre alors ? Le mini-ordinateur de cycle prend en charge l’évaluation de la température corporelle basale directement dans l’appareil. Le thermomètre basal, lui, a besoin d’une application de suivi du cycle pour l’évaluation, sauf si vous souhaitez le faire manuellement. Avec le mini-ordinateur de cycle et le thermomètre basal, vous pouvez aussi inclure l’évaluation de la glaire cervicale dans le calcul.

À quelle fréquence faut-il prendre la température ?

La méthode de la température implique que vous devez mesurer votre température corporelle basale tous les jours, au réveil, surtout lorsque vous débutez. Au fur et à mesure, l’algorithme d’évaluation apprendra à mieux connaître vos cycles, et vous n’aurez alors à mesurer votre température que les jours correspondants à votre cycle. Mais veillez tout de même à prendre votre température quotidiennement au moins jusqu’à ce que l’ovulation ait été identifiée et que la phase infertile commence. Après environ six cycles, l’algorithme devrait mieux vous connaître et vous devriez être capable de reconnaître un modèle dans vos courbes de cycle.

Pour évaluer les valeurs mesurées, vous pouvez utiliser la méthode de la température basale ou la méthode symptothermique en rajoutant l’évaluation de la glaire cervicale.

Dans les pays germanophones, la méthode symptothermique fait partie des méthodes PFN, abréviation de planification familiale naturelle. Cette combinaison de la méthode de la température et d’évaluation de la glaire cervicale est la méthode naturelle la plus sûre.

La méthode de la température est basée sur la mesure et l’évaluation de la température basale. Celle-ci est sujette à certaines fluctuations au cours d’un cycle menstruel. Si vous mesurez votre température corporelle basale quotidiennement, vous obtiendrez une courbe de température basale qui vous permettra de mieux comprendre votre cycle. Après l’ovulation, la température augmente de quelques dixièmes de degré. La température reste ensuite élevée jusqu’au début de la prochaine menstruation ou en permanence en cas de grossesse.1

cyclotest mySense - affichage de la courbe de température

cyclotest mySense – courbe de la température basale en mode paysage | © cyclotest

Comment prendre la température rapidement ?

La mesure de la température corporelle basale prend environ 30 à 60 secondes avec le thermomètre basal et environ 60 à 90 secondes avec le mini-ordinateur de cycle. Grâce à la technologie de pointe des appareils de mesure, une valeur dite  » de mesure  » est déjà atteinte après ce délai.

De nombreuses femmes se demandent si un temps de mesure plus long est plus fiable – par exemple, est-ce qu’une mesure plus longue rend la contraception plus sûre ?

Les temps de mesure plus longs, par exemple 3 minutes, remontent à l’époque où l’on utilisait des thermomètres analogiques à mercure. Une mesure fiable de la température corporelle nécessite beaucoup de temps avec un appareil de mesure analogique : généralement environ 3 à 5 minutes. Ce laps de temps de mesure n’est pas nécessaire avec un thermomètre basal moderne, à condition qu’il dispose d’une technologie adaptée. De nombreuses femmes apprécient la possibilité de prendre des mesures de température corporelle rapidement sans que la fiabilité du résultat n’en souffre.

Quand prendre sa température corporelle basale ?

La température corporelle basale doit être mesurée immédiatement après le réveil en position couchée. Il est important de prendre vos mesures avant de vous lever et après avoir dormi pendant au moins 5 heures. Cette méthode de la température impose que vous n’avez pas quitté le lit la dernière heure avant de vous réveiller.1

Mesurez sa température corporelle basale en toute sécurité

La méthode de la température implique de mesurez votre température corporelle dans une fenêtre de temps (de 4 heures environ) identique chaque jour. Si vous vous levez habituellement à 7 heures du matin et prenez vos mesures, vous pouvez définir votre fenêtre de mesure entre 5 heures et 9 heures. Si vous souhaitez dormir plus longtemps le week-end, on vous conseille plutôt une fenêtre de mesure entre 6h30 et 10h30.

Vous aimerez peut-être ces produits :

Gardez votre thermomètre basal ou votre mini-ordinateur de cycle à portée de main, comme sur la table de chevet afin de pouvoir prendre vos mesures dès votre réveil. Le fait de prendre les mesures à peu près à la même heure chaque jour vous permet d’avoir une prise de température très fiable. Certaines femmes ont une température basale qui varie selon l’heure ou le moment de la prise, c’est pour cela qu’il est important d’être bien organisée.

Mettre un rappel pour ne pas oublier de prendre se température corporelle basale !

Avec le thermomètre basal connecté cyclotest mySense, vous avez la possibilité de vous mettre un rappel pour ne pas oublier de mesurer votre température basale. D’autres rappels sont disponibles via l’application, comme pour l’analyse de la glaire cervicale par exemple.

Grâce aux rappels, vous pourrez vous réveiller à l’heure souhaitée, pour être certaine de pas manquer la mesure quotidienne.

Le mini-ordinateur de cycle cyclotest myWay est équipé d’un capteur lumineux qui, si désiré, s’allume pendant les 4 heures de la fenêtre de temps de mesure. De cette façon, vous serez gentiment rappelé qu’il est l’heure de prendre vos mesures de température et votre partenaire ne sera pas réveillé par la sonnerie du réveil.

La fonction de réveil du cyclotest myWay vous permet aussi de ne déclencher l’alarme que les jours pertinents de votre cycle. Si vous le souhaitez, vous pouvez également programmer l’alarme tous les jours ou désactiver complètement l’alarme. Petit rappel : si vous activez la fonction du capteur lumineux, celui-ci ne s’allume que dans la fenêtre de 4 heures choisie, les jours de prise de mesures.

hormonfrei Verhüten mit cyclotest myWay

Pourquoi mesurer sa température corporelle basale le matin ?

En mesurant votre température basale avant même de vous lever, vous garantissez un résultat sans faille. C’est le seul moyen de créer de manière fiable une courbe de température compatible avec la méthode symptothermique et de déterminer la période d’ovulation dans votre cycle menstruel.1

Avec le mini-ordinateur myWay ou dans l’application, après le début du cycle, vous déterminez la fenêtre de temps dans laquelle vous devez prendre vos mesures. Veuillez-vous assurer que votre première mesure a lieu au bon moment. Que vous utilisiez un thermomètre basal ou un mini- ordinateur de cycle, assurez-vous de toujours mesurer votre température au même moment, chaque jour. Cela vous donnera des données de mesure plus fiables et une élévation de température précise.

La température basale change-t-elle après le lever ?

Avant de vous lever, il n’y a pas d’activité musculaire notable dans votre corps. Et l’activité physique modifie la température corporelle. Il est donc important de mesurer la température au réveil. La température corporelle pendant la journée est sujette à des fluctuations naturelles et ne convient pas pour identifier de manière fiable l’ovulation.1

Si vous mesurez plusieurs fois de suite le matin, vous constaterez peut-être que les valeurs mesurées diffèrent. Pour une évaluation fiable, prenez toujours la première valeur mesurée, au plus proche de votre réveil.

Méthode de la température : Par quelles voies peut-on mesurer la température corporelle basale ?

La méthode de la température peut se faire par voie orale, rectale ou vaginale. Les deux derniers emplacements de mesure sont considérés comme moins sujets aux fluctuations. Cependant, il est important de ne pas modifier l’emplacement de mesure du thermomètre pendant un cycle, car les valeurs dans la bouche sont généralement un peu inférieures. La mesure de la température sous le bras ou l’aisselle est trop imprécise et n’est donc pas adaptée.

Mesurer la température au réveil : quel endroit privilégier ?

Avec les mesures orales, il peut arriver qu’une bouche ouverte pendant le sommeil fausse les résultats de la mesure. Il est donc important de placer la pointe de mesure du thermomètre basal sous la langue, directement à côté du frein de la langue. Les lèvres doivent rester fermées pendant le processus de mesure. Si l’air pénètre dans la bouche, il peut refroidir la cavité buccale et fausser la température.

Les mesures de température dans la bouche sont considérées comme plus sensibles aux interférences que celles dans l’anus ou le vagin, mais elles fournissent généralement des résultats évaluables. La plupart des femmes mesurent oralement parce que c’est plus confortable pour elles. Normalement, cet emplacement de mesure devrait vous convenir.

Si vous constatez des niveaux de température instables, la méthode rectale ou vaginale peut être plus appropriée pour vous.

Mesure sa température corporelle avec le cyclotest mySense et le cyclotest myWay

Avec le cyclotest mySense ou le cyclotest myWay, vous pouvez choisir entre les trois emplacements de mesure. Si vous décidez d’utiliser la mesure rectale ou vaginale, cela est également possible. Pour ce faire, allumez votre thermomètre basal comme d’habitude. Après le deuxième bip, vous pouvez activer votre cyclotest mySense. Avec la nouvelle génération des thermomètres basaux (à partir de 2021), insérez votre thermomètre après le premier bip. Le thermomètre basal doit être inséré jusqu’à ce que la pointe de mesure se trouve dans le vagin – soit environ 2 cm – même pendant les règles. Si la prise de mesure est réussie, vous entendrez un bref signal sonore.

Attendez toujours le signal du thermomètre basal pour vous assurer que les résultats de mesure restent intacts. Dès que la mesure est terminée, l’application ou le mini-ordinateur de cycle enregistre le résultat du jour et l’évalue avec vos données de cycle déjà enregistrées. Vous pouvez ensuite consulter votre état de fertilité à tout moment grâce au graphique journalier.

Méthode de la température : Que faire en cas de prises irrégulières ou manquées ?

La méthode de la température est une très bonne méthode pour apprendre à connaître son propre corps et son propre cycle et pour identifier l’ovulation et les jours fertiles.

Parfois, il peut arriver qu’une prise de température soit oubliée ou que des irrégularités se présentent. Nous aimerions vous donner de précieux conseils pour obtenir de meilleurs résultats de mesure, pour que vous puissiez rapidement satisfaire votre désir d’enfants, de planification familiale naturelle ou de contraception naturelle (si vous ne souhaitez pas tomber enceinte).

J’ai oublié quelques mesures de température – que faire ?

Si une ou deux mesures de la température échouent, ce n’est pas grave. Mesurez simplement votre température basale le lendemain comme d’habitude. Cependant, vous devrez peut-être prendre vos mesures quelques jours de plus. Et par mesure de sécurité, votre phase fertile apparaîtra sur l’application ou le mini-ordinateur de cycle comme plus longue que d’habitude. Cela permet de consolider la sécurité de la méthode de la température en tant que méthode contraceptive, comme alternative à la pilule par exemple.

Plus les valeurs de température sont enregistrées régulièrement, plus le mini-ordinateur de cycle ou l’application pourront déterminer avec précision la période d’ovulation et de fertilité.

Méthode de la température : Comment empêcher les mesures irrégulières ?

Faites également attention à ce que les temps de mesure soient les même pour ne pas avoir de valeurs irrégulières. En particulier le week-end, les valeurs de température peuvent être faussées si la mesure n’est pas effectuée à l’heure habituelle. Il faudra donc, si c’est le cas, exclure ces valeurs mesurées. Veuillez également noter qu’il ne faut pas changer de dispositif de mesure au cours d’un cycle de mesure.

Un nettoyage régulier est également important. Pour ce faire, maintenez l’embout de mesure sous l’eau tiède. Vous pouvez également le désinfecter avec un spray désinfectant ou des lingettes.

Facteurs perturbateurs lors de la mesure de la température corporelle basale

Certains facteurs perturbateurs peuvent affecter la température corporelle basale. Les facteurs les plus courants sont : les médicaments, les maladies, la consommation d’alcool, le stress, les troubles du sommeil ou les changements d’environnement.

Méthode de la température : L'alcool peut interférer avec la température corporelle basale et affecter la mesure.

L’alcool peut influencer la mesure de la température corporelle basale | Photo : © cyclotest

Il est conseillé de ne pas mesurer la température corporelle basale dans de telles situations. Si vous ne découvrez qu’après coup que votre température était perturbée, vous pouvez enregistrer la valeur du jour comme une perturbation et celle-ci ne sera pas prise en compte dans l’évaluation de l’ovulation.

Des irrégularités de ce type peuvent, mais pas obligatoirement, affecter la mesure de la température corporelle. Cela diffère d’une femme à l’autre. En cas de doute, vous pouvez enregistrer la valeur mesurée comme une perturbation et elle ne sera pas incluse dans le calcul de vos données de cycle.

Les facteurs perturbateurs peuvent non seulement affecter votre corps, mais également le thermomètre basal. Par conséquent, lorsque vous changez d’environnement, par exemple en vacances, assurez-vous que les conditions de fonctionnement du thermomètre basal ou du mini-ordinateur de cycle sont respectées. Cela comprend, entre autres, la température et l’humidité ambiante.

température basale pour définir jours fertiles

À quel moment les facteurs perturbateurs peuvent-il affecter la courbe de température basale ?

Faites attention aux facteurs perturbateurs durant le début de votre cycle. Dès que l’ovulation est terminée et que vous êtes en période « infertile », vous n’avez plus à y prêter attention jusqu’à la fin du cycle en cours. Lorsque l’ovulation est terminée, peu importe que votre température corporelle basale soit perturbée par un facteur externe ou non, puisque vous n’avez plus à utiliser de contraception pendant cette période.

Il est également important de noter que tous les facteurs perturbateurs n’ont pas le même effet sur chaque femme et sa température basale. Par exemple, pour certaines, un rhume ne fera aucunement évoluer la température corporelle basale, tandis que pour d’autres, même un très léger rhume pourra faire augmenter la température corporelle basale. La meilleure chose à faire est de toujours mesurer votre température corporelle, même si vous pensez qu’il peut y avoir un facteur perturbateur (par exemple si vous avez bu un verre ou deux de vin la veille au soir).

Puisque vous pouvez suivre exactement votre courbe de température basale durant votre cycle, vous pouvez également voir comment votre température corporelle évolue. Vous voyez une température inhabituellement élevée un matin ? Vous craignez que l’alcool consommé la veille ait un impact sur votre température ? Marquez la valeur comme une valeur perturbée dans la zone de saisie. Si votre température reste au niveau habituel, le facteur n’a probablement eu aucun effet sur votre température basale, il n’a donc pas besoin d’être marqué. Veuillez noter que vous ne pouvez enregistrer les facteurs perturbateurs que le jour en cours ou le jour suivant. Cependant, il est important de toujours procéder de cette manière : vous ne devez pas considérer un facteur quelconque comme étant un facteur perturbateur dans un cycle et pas dans le cycle suivant. Il est important d’être constante et appliquée dans la prise de données.

Les valeurs de température mesurées oralement sont-elles plus sensibles aux interférences que les autres ?

Oui. Les mesures vaginales et rectales sont généralement considérées comme moins sensibles aux interférences. Cependant, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas mesurer la température oralement. Cette mesure est conforme à la méthode symptothermique et fonctionne normalement à merveille. Cependant, ce n’est pas le cas pour toutes les femmes. La meilleure solution est la suivante : essayez la méthode de la température. Si vos valeurs montrent trop de zigzag et que la courbe de température ne peut pas être évaluée, vous pouvez essayer de changer l’emplacement de mesure – mais pas durant le cycle en cours, attendez le cycle suivant.

Un dernier conseil au sujet des facteurs perturbateurs : prenez votre temps ! Vous découvrirez progressivement les facteurs qui influencent votre température corporelle et pourrez ensuite les gérer de manière très sereine. Au début, il vaut mieux que vous notiez trop de valeurs comme étant perturbées, que pas assez, jusqu’à ce que vous vous sentiez vraiment à l’aise avec la prise de mesure.

Toutes les questions importantes sur la méthode de la température :

Vous pouvez prendre votre température corporelle basale par voie orale, rectale ou vaginale. Cependant, il est important que vous gardiez le même emplacement de mesure durant tout le cycle. Vous pouvez trouver ici quel endroit est le plus fiable.
En cas d’ovulation, votre température basale augmente de quelques dixièmes de degré et se maintient jusqu’à la prochaine menstruation. Il n’y a pas de température générale pour l’ovulation, la température basale varie d’une femme à l’autre. Afin de reconnaître l’ovulation, il est donc important que vous mesuriez votre température basale les jours précédents. Vous pouvez trouver plus d’informations sur la mesure ici.
La température basale normale peut être différente pour chaque femme. De nombreux facteurs, tels que le lieu de mesure, ont une influence sur la température corporelle. Surveillez votre température basale sur une période plus longue et découvrez ce qui affecte votre température basale.
En cas de grossesse, la température basale reste élevée en permanence après l’ovulation. Afin de déterminer une grossesse via la température basale, il est tout aussi important que vous enregistriez vos valeurs de température avant le début de la grossesse afin de pouvoir reconnaître la hausse.
Afin de mesurer correctement la température basale, vous avez besoin d’un thermomètre basal qui affiche 2 chiffres après la virgule. Les thermomètres classiques n’indiquent qu’un seul chiffre après la virgule et ne conviennent donc pas pour mesurer la température basale.

Sources :

  • 1 Raith-Paula, E. et al.: Natürliche Familienplanung heute. Modernes Zykluswissen für Beratung und Anwendung. 5. Auflage. Heidelberg 2013.
  • 2 Malteser Arbeitsgruppe NFP (Hrsg.): Natürlich und sicher. Das Praxisbuch. 18. Auflage. Stuttgart 2011.


En savoir plus sur le même sujet


Il n'y a pas de commentaires

Vous avez une question ou une remarque sur l'article? Partagez-la avec nous!

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués. *

*
*

Vos données personnelles seront traitées par nous pour la publication de votre article de blog conformément à notre déclaration de protection des données .