Ovulation

L’ovulation est un processus crucial du cycle féminin : l’ovaire expulse l’ovule vers les trompes de Fallope a trompe de Fallope et peut être fécondé.

Aimeriez-vous savoir quand vous ovulez ? Ou vous voulez vérifier si les douleurs à l’abdomen est un signe d’ovulation ? Ici, nous vous montrons ce qui se passe pendant l’ovulation et quand l’ovulation a lieu.

Quand a lieu l’ovulation ?

La rupture du follicule a lieu approximativement au milieu du cycle menstruel et se situe pendant les jours fertiles. Le moment auquel l’ovule est libéré diffère d’une femme de à l’autre et d’un cycle à l’autre.

Ces processus corporels ne se déroulent que dans un cycle naturel. Vous devez donc d’abord arrêter de prendre la pilule ou d’autres contraceptifs hormonaux.

Il est difficile de déterminer la date exacte de l’ovulation au jour près.1 Il existe des signes corporels qui peuvent être utiles pour réduire la période ou même pour identifier les cycles sans ovulation.

cyclotest mySense - thermomètre basal avec application

Si vous voulez savoir quand vous ovulez, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes d’évaluation. Vous ne pouvez déterminer le jour avec certitude que sur la base des symptômes d’ovulation. Ils vous indiquent si l’ovulation a eu lieu soit à l’avance, soit après.

Détermination de l’ovulation par la température basale du corps

Si vous mesurez régulièrement votre température corporelle basale, vous pouvez déterminer de manière fiable votre ovulation. À ce stade, votre température basale augmente légèrement. L’utilisation d’un bon thermomètre basal comme le cyclotest mySense ou le cyclotest myWay, vous permet de mesurer et d’évaluer de manière fiable cette petite différence de température.

Détermination de l’ovulation par la glaire cervicale

La glaire cervicale est également l’un des signes fiables de la fertilité. Les premiers jours du cycle, les glandes du col de l’utérus produisent très peu de glaire. Quelques jours avant l’ovulation, la production de glaire cervicale augmente. La glaire cervicale est initialement laiteuse et épaisse. Peu de temps avant l’ovulation, les sécrétions sont fines et filables.

Le cyclotest mySense évalue également l’aspect de votre glaire cervicale. Vous pouvez ainsi connaitre à l’avance la phase d’ovulation dans votre cycle. La méthode symptothermique, c’est-à-dire la combinaison de la méthode de la température et de la glaire cervicale, est la méthode la plus sûre pour déterminer votre jour d’ovulation.

L’observation de la glaire cervicale est intéressante lorsque vous souhaitez savoir quand vous pouvez tomber enceinte. Son aspect se modifie déjà avant l’ovulation et se manifeste à l’avance au moment de l’ovulation. Après l’ovulation la glaire cervicale change de nouveau.

Grâce aux modifications de la glaire cervicale, vous pouvez déterminer vos jours fertiles et votre ovulation. Il faut un peu de pratique pour être capable d’analyser les modifications de la glaire cervicale, mais cela vous donne aussi beaucoup de connaissances sur votre corps et votre cycle mois par mois.

Prévoir l’ovulation avec un test d’ovulation

Vous pouvez également déterminer la date de l’ovulation avec un test d’ovulation pour, car , la concentration de LH dans votre corps augmente sensiblement 24 à 36 heures avant l’ovulation. L’effort est relativement faible et la procédure est simple.

Mais attention ! Cette méthode est bien adaptée lorsque vous souhaitez tomber enceinte. Les spermatozoïdes peuvent survivre dans le corps pendant quelques jours, vous ne devez pas vous fier uniquement à la mesure de la LH dans vos urines. Ce phénomène n’augmente que peu de temps avant l’ovulation. Il est probable qu’un sperme en attente entraine une fécondation.

Quand a lieu l’ovulation ? Des méthodes incertaines

De nombreuses femmes utilisent la méthode du calendrier pour déterminer le moment de l’ovulation. En fonction de la durée probable de votre cycle, vous pouvez calculer la date d’ovulation en comptant 14 jours à partir du jour prévu de vos prochaines règles. Le début de votre cycle (1er jour des règles) peut être enregistré sur un calendrier. Le 1er jour suivant du cycle est alors estimé sur la base des règles précédentes.

Les calculatrices d’ovulation et les calendriers menstruels sur Internet sont également basés sur ce calcul. Cependant, la méthode du calendrier ne vous donne pas un résultat fiable, car chaque cycle est différent et vous ne savez pas quand votre prochain cycle va commencer.

D’autres ressentent ce qu’on appelle la douleur ovulatoire autour de l’ovulation, qui est décrite comme une douleur qui tire ou poignarde d’un côté. Il peut être interprété comme un signe clair de l’ovulation. Mais il n’est pas possible de calculer le jour exact à 100%.

Que se passe-t’il pendant l’ovulation ?

L’ovule mûrit sous forme de follicule dans l’ovaire et est expulsé dans la trompe de Fallope le jour de sa maturité. Ce processus est appelé ovulation. Le fait qu’il se déclenche dans l’ovaire gauche ou droit est le plus souvent aléatoire.

Qu’est-ce que l’ovulation ?

Lorsque le jour de l’ovulation approche, l’organisme produit de plus grandes quantités d’œstrogènes et le niveau d’œstrogènes augmente. C’est cette hormone qui a provoqué la croissance de la paroi de l’utérus. La forte concentration d’œstrogènes entraîne une augmentation rapide de la LH et une augmentation du taux de progestérone dans le cycle de la femme. La progestérone prépare la muqueuse utérine pour l’implantation de l’ovule fécondé.

La membrane de l’ovule du follicule le plus mature éclate et l’ovule mature est expulsé de l’ovaire. L’ovule descend ensuite dans la trompe de Fallope jusqu’à l’utérus. Il y est ensuite expulsé lors de la période menstruelle suivante si la fécondation par un spermatozoïde n’a pas lieu.

Combien de temps un ovule est-il capable d’être fécondé ?

Un ovule n’est en fait capable de survivre et de se féconder que pendant 24 heures. Mais : vous pouvez toujours tomber enceinte jusqu’à six jours avant l’ovulation, car vous devez également tenir compte du temps de survie des spermatozoïdes. Si vous avez des rapports sexuels avant l’ovulation, les spermatozoïdes peuvent simplement attendre un peu plus longtemps et rester fertiles dans l’utérus jusqu’à 5 jours.

Ces produits pourraient vous plaire :

Si vous avez des rapports sexuels non protégés pendant cette période, l’ovule peut être fécondé et s’implanter dans l’utérus : Une grossesse se produit alors.

Pas d’ovulation ?

Afin de pouvoir déterminer avec certitude la présence d’un follicule rompu, il est préférable de mesurer la température basale au réveil. En l’absence d’ovulation, la température du corps n’augmente pas. Si l’ovulation ne se produit pas, on peut supposer qu’elle n’a pas eu lieu. Un médecin peut également déterminer par un examen échographique ou une analyse de sang que le follicule ne s’est pas rompu.

Pourquoi il n’y a pas d’ovulation ?

Il est parfaitement normal qu’il y ait un cycle sans ovulation et seulement des jours stériles. Certains facteurs peuvent affecter l’ovulation, notamment l’hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie, certains médicaments et la consommation excessive d’alcool. Il existe également toute une multitude de facteurs externes et internes qui peuvent conduire à un cycle sans rupture du follicule. Il s’agit notamment des régimes alimentaires, des voyages, des changements climatiques, des maladies et de l’excès de stress. Certaines femmes y sont plus sensibles que d’autres.

Cependant, les cycles sans ovulation ne sont considérés comme des signes de maladie que s’ils se produisent sur une longue période. Les cycles individuels de ce type se produisent de temps en temps, en particulier chez les jeunes femmes et les femmes âgées. Soit dit en passant, l’apparition des règles n’indique pas nécessairement que l’ovulation a eu lieu. Si l’ovulation n’a pas lieu, cela peut entraîner l’absence de règles.

Pas d’ovulation – Comment favoriser l’expulsion de l’ovule ?

S’il n’y a aucun signe d’ovulation et aucune ovulation, vous ne devez pas paniquer. Une alimentation équilibrée, moins de stress et certaines plantes médicinales peuvent contribuer à harmoniser le cycle et à favoriser l’expulsion de l’ovule. Vous trouverez des conseils sur notre page « Cycle irrégulier« .

Si vous souhaitez réaliser votre désir d’avoir un enfant, vous vous demandez probablement ce que vous pouvez faire pour augmenter les chances de fécondation si vous n’ovulez pas. Certains médicaments tels que le clomifène, stimule l’hypophyse à produire l’hormone folliculo-stimulante (FSH) et l’hormone lutéinisante (LH). Ces hormones peuvent aider à déclencher l’ovulation.

Votre gynécologue peut aussi vous aider, surtout si vous voulez avoir un bébé. Il ou elle vérifie généralement votre sang, effectue une échographie et détermine si vous souffrez d’un trouble hormonal, tel qu’une insuffisance lutéale.

Le SOPK peut également être la cause d’une ovulation peu fréquente ou absente et entrainer des problèmes de fertilité rendant la grossesse difficile.

Sources :

  • 1 Malteser Arbeitsgruppe Natürliche Familienplanung (Hrsg.): Natürlich und sicher. Das Praxisbuch. 18. Auflage. Stuttgart 2011.
  • 2