Menstruation

La menstruation est le nom donné au processus périodique au cours duquel un ovule non fécondé est « expulsé » de l’utérus avec la muqueuse utérine dégradée et le sang. Le premier jour des menstruations marque le début du cycle menstruel féminin. Les menstruations, appelées familièrement « règles », durent en moyenne 4 à 5 jours.

cycle menstruel

Ce que vous devez savoir sur les menstruations

Le sujet des menstruations est complexe et encore tabou dans de nombreuses sociétés, ce qui explique les nombreuses questions qui se posent à son sujet. Il est donc bon d’en savoir un peu – et même beaucoup sur les menstruations.

Qu’est-ce que les règles chez la femme?

Le diagramme montre comment la muqueuse de l'utérus change au cours d'un cycle. Pendant les menstruations, la muqueuse, les sécrétions, l'ovule et le sang sont évacués de l'utérus.

Cause des menstruations : sécrétion de la muqueuse utérine

Pendant leurs règles, de nombreuses femmes souhaiteraient avoir la vie aussi facile que les hommes – et se demandent pourquoi elles doivent subir leurs menstruations régulièrement. Mais il est important de se souvenir que les menstruations sont un signe de fertilité chez la femme, et que sans le bon fonctionnement du cycle menstruel, la femme ne pourrait pas tomber enceinte.1

Les menstruations sont nécessaires pour que votre corps soit préparé à une éventuelle grossesse lors du prochain cycle. Comme vous pouvez le voir sur le schéma, l’hormone progestérone est responsable de la formation de la muqueuse utérine après les menstruations. Cependant, si l’ovule de l’ovaire reste non fécondé après l’ovulation, l’ancien endomètre inutile est décomposé et expulsé de l’utérus. L’excrétion de la muqueuse se produit lorsque les muscles utérins se contractent et « évacuent » les débris de la muqueuse ainsi que les sécrétions, les ovules et le sang.

L’expulsion du sang et de la muqueuse de l’utérus se reproduit mois après mois, depuis le début des menstruations, appelée ménarche, jusqu’à leur fin, appelée ménopause. Une interruption du cycle n’est prévue par la nature que dans le cas d’une grossesse.

Reconnaître l’arrivée des règles

Lorsque les menstruations arrivent, de nombreuses femmes les perçoivent facilement : étant donné qu’elles sont associées à un fort changement d’hormones, on parle souvent de syndrome prémenstruel (SPM). Mais les douleurs abdominales, les crampes ou les nausées sont aussi souvent des signes avant-coureurs et des symptômes de la menstruation.

Il est pratique et intéressant de connaître la durée de votre cycle. Il est alors relativement facile de calculer la date de vos prochaines règles. Bien sûr, cela ne fonctionne que si vos jours de cycle sont à peu près les mêmes.

Une aide simple pour suivre approximativement le cycle menstruel est le calendrier menstruel, avec lequel vous pouvez voir d’un coup d’œil la date probable de vos prochaines règles.

cyclotest mySense est plus qu'un calendrier ordinaire.

Si vous avez un cycle irrégulier, cela ne fonctionnera pas. Dans ce cas, le début des menstruations doit être déterminé sur la base de valeurs indicatrices du cycle féminin. Le cyclotest mySense et le cyclotest myWay vous donnent tous deux une vue d’ensemble de votre cycle menstruel personnel et de sa durée, afin que vous n’ayez pas à vous baser sur des valeurs moyennes générales.

cyclotest myWay analyse et prévoit vos données cyclistes

Vous souhaitez connaître le début de vos règles parce que vous avez un rendez-vous important ou que vous voulez partir en vacances ? Il existe ensuite plusieurs moyens de retarder vos règles.

Durée des règles

Les menstruations sont aussi uniques que votre voix, votre apparence ou vous-même. Elles peuvent être irrégulières, bien qu’elles soient appelées « règles ». Et il ne sert à rien de se dire que la durée moyenne des menstruations est de 4 à 5 jours, si la vôtre est de 3 jours.

La durée des règles dépend de plusieurs processus corporels. Toutefois, si la durée de vos menstruations est toujours inférieure à 3 jours ou supérieure à 6 jours, vous devez consulter un gynécologue. Il peut vérifier s’il ne s’agit pas d’un trouble pathologique de l’équilibre hormonal.

Intensité des menstruations

Il en va de même pour l’intensité des saignements et la façon dont ils sont ressentis : cela varie d’une femme à l’autre. En moyenne, 50 ml de liquide menstruel sont excrétés pendant les menstruations. Au début des règles, les saignements menstruels sont généralement plus abondants. Vers la fin, une quantité moindre de sang et de muqueuse utérine est évacuée de l’utérus. De plus, l’intensité de vos règles change au cours de votre vie.1

cyclotest mySense est plus qu'un calendrier ordinaire.

Rassemblez des connaissances sur les menstruations avec une application sur le cycle, un thermomètre basal et une coupe menstruelle.

Suivez l’intensité des saignements avec le cyclotest mySense

Concrètement, les règles se manifestent par des menstruations, qui peuvent être parfois plus fortes, parfois plus faibles. Certaines femmes pensent qu’elles sont enceintes malgré les règles. Pendant la grossesse, des saignements d’origines diverses peuvent survenir, mais pas de sang menstruel. Toutefois, là encore, il est possible de tomber enceinte pendant les règles.

Premières menstruations

Les premières règles, appelées ménarches, constituent un tournant majeur dans la vie d’une jeune fille. Elles ont généralement lieu entre 10 et 16 ans et sont considérées et célébrées dans de nombreuses cultures comme le passage du statut de fille à celui de femme.

Continuer la lecture ? Tu pourrais aimer ces articles :

À partir de ce moment, l’ovulation, la fécondation et la grossesse sont en principe possibles. C’est une période difficile, et les premières règles contribuent souvent à accroître la confusion. Mais c’est normal, après tout, ce sont des expériences totalement nouvelles.

Produits d’hygiène pour toute la durée du cycle menstruel

Comment les femmes gèrent-elles leurs règles ? Il existe des solutions d’hygiène pour aider à gérer les saignements – les plus populaires sont les serviettes hygiéniques et les tampons.

Les tampons absorbent le sang et la muqueuse qui s’écoulent hors de l’utérus. Cependant, surtout avec les tampons, il faut veiller à les changer régulièrement. Si vous utilisez de tels produits, vous devez également vous renseigner sur les ingrédients qu’ils contiennent et sur la façon dont les matières premières sont produites, car ils sont en contact direct et étroit avec votre corps.

Outre ces produits d’hygiène bien connus, il existe également des méthodes plus respectueuses de l’environnement, comme la coupe menstruelle. Bien que ces produits soient un peu plus chers au départ que les produits d’hygiène classiques, ils sont bien moins chers à long terme, car ils peuvent être utilisés pendant plusieurs années.

La méthode la plus favorable est celle dite de la menstruation libre, où l’on apprend à connaître ses propres règles. Une fois que vous avez maîtrisé cela, vous n’avez plus besoin de produits d’hygiène.

Quels symptômes puis-je ressentir avec la menstruation ?

Comme les règles peuvent parfois être irrégulières, il est bon de savoir quels sont les symptômes à surveiller. D’une part, les règles peuvent être douloureuses, elles peuvent être trop fréquentes, trop peu fréquentes, trop fortes ou trop faibles. Il peut aussi ne pas avoir de menstruations du tout. Pour toutes ces situations, nous avons quelques conseils à vous donner. Par ailleurs, tous les symptômes physiques peuvent être saisis dans l’application mySense, l’application de suivi du cycle pour le thermomètre basal connecté cyclotest mySense. Vous pouvez aussi noter l’intensité des saignements, votre humeur, la prise de compléments alimentaires et bien plus encore.

cyclotest mySense - Options de saisie

cyclotest mySense – Options de saisie

Menstruations trop courtes ou trop longues

Si vos règles sont trop courtes, on parle de brachyménorrhée (< 3 jours). Comme elle se stabilise généralement d’elle-même, elle n’est traitée que si elle est durablement trop courte ou si vous souhaitez avoir un enfant. Dans ce cas, un examen détaillé et une thérapie hormonale sont conseillés.

Si vos règles sont trop longues, on parle de ménorragie (7-10 jours). Elles peuvent être dues à des polypes ou à des fibromes, qui sont des modifications tissulaires bénignes, mais aussi à des modifications tissulaires malignes. Alors que ces dernières doivent être retirées, dans le cas de modifications bénignes, cela dépend du cas personnel et de la présence ou non de symptômes. Ce phénomène peut également être dû à un trouble hormonal. 2

Astuce : : on dit que le gingembre et le gattilier accélèrent l’écoulement du sang menstruel. Le sport et la chaleur sont également reconnus pour favoriser des périodes de saignement plus courtes.

L’intensité des saignements menstruels

Si vos règles sont trop abondantes (>80 ml), ce n’est pas nécessairement un problème. Si vous ne vous sentez pas affecté par l’hyperménorrhée (par exemple en raison d’une anémie ou d’une carence en fer), il n’est généralement pas nécessaire de la traiter (jusqu’à un certain niveau).2

Au-delà de 120 ml environ, on suppose que les saignements sont trop abondants ; il peut alors être utile de consulter un médecin. Toutefois, il est fréquent que les femmes porteuses d’un stérilet en cuivre aient des règles plus abondantes.

Conseil: Si vous avez des règles avec des saignements abondants, vous pouvez essayer de faire de l’exercice.

Si vos saignements menstruels sont trop légers, on parle d’hypo ménorrhée. Ici, la perte de sang est inférieure à 25 ml. Il n’y a généralement pas de problème. Un traitement n’est en principe pas nécessaire.2

Arrêt des menstruations

Si vous n’avez pas du tout vos règles, on parle d’aménorrhée.2Ce n’est pas nécessairement dû à une maladie ou à une absence d’ovulation – vous pouvez aussi être enceinte ! C’est souvent un signe de grossesse si vous êtes en bonne santé.

Conseil: Si si vous avez un doute, faites un test de grossesse. Sinon, soyez patient, les menstruations peuvent aussi être retardées. Si vous êtes enceinte, vous pouvez utiliser le premier jour des menstruations pour calculer la date approximative de la naissance.

Si vous êtes un peu plus âgée, l’absence de règles peut également indiquer le début de la ménopause. Mais même après l’arrêt de la pilule ou d’autres contraceptifs hormonaux, dans certains cas, il peut y avoir une absence de saignement pendant 3 mois ou plus (aménorrhée post-pilule). En prenant la pilule (progestative), il n’y a pas de règles en raison des hormones fournies (œstrogène et progestatif). Il n’y a qu’un saignement d’arrêt, qui est déclenché dans les pauses de la pilule par le retrait des hormones et la baisse associée des niveaux d’œstrogènes.

Saignements inter-menstruels

Les saignements inter-menstruels sont fréquents et leur intensité peut varier tout comme leurs causes : il peut s’agir de troubles hormonaux, mais aussi de plus petites blessures. Les maladies, l’inflammation et le stress sont également connus pour en être les causes.

Il convient donc de toujours en clarifier la cause afin de la traiter si nécessaire. Le médecin examine généralement si la cause est organique ou hormonale, puis met en place le traitement approprié si nécessaire. Avec cyclotest mySense et cyclotest myWay, vous pouvez également suivre les saignements intermittents.

Conseil: surveillez votre cycle menstruel. Vous saurez alors si certaines régularités sont à l’origine de vos saignements intermittents.

Douleur pendant les menstruations

Pour les problèmes pendant les menstruations, les médicaments peuvent apporter un soulagement.

Les médicaments peuvent apporter un soulagement

Les douleurs menstruelles ne sont pas rares – presque toutes les femmes en souffrent ou en ont déjà souffert. La plupart du temps, elles sont gênantes, mais ne sont pas dangereuses pour la santé. Toutefois, vous devez prendre des mesures si la douleur affecte votre quotidien au point de ne plus pouvoir accomplir vos tâches habituelles. En réalité, tout le monde aimerait se débarrasser de telles nuisances.

Conseil: pour apaiser un peu les gènes, de nombreuses femmes trouvent utile de se réchauffer et de se reposer – remplissez donc une bouillotte et installez-vous sur le canapé. On dit aussi que les rapports sexuels aident, car ils détendent les muscles du corps.

Si ces méthodes ne sont d’aucune utilité, des médicaments peuvent vous soulager. Consultez votre médecin pour en savoir plus.

Cycle menstruel irrégulier

Il est courant aussi que le cycle soit irrégulier. Pour de nombreuses femmes, cette irrégularité est même normale, car il n’existe tout simplement pas de cycle standard. Ce n’est que lorsqu’il y a des écarts dans la durée du cycle qui sont en permanence inférieurs à 23 jours ou supérieurs à 45 jours, ou qui fluctuent de 8 jours d’un cycle à l’autre, qu’un cycle est dit irrégulier. Les écarts mineurs ne doivent pas être une source d’inquiétude. Les causes de ces fluctuations peuvent être l’âge, la maladie, le stress, mais aussi les régimes, de longues vacances ou la pratique de sports de compétition.

Conseil: Surveillez votre cycle. Cela permet d’identifier les liens entre votre style de vie et votre cycle.

Toutes les questions importantes sur les menstruations :

La première menstruation chez la femme survient généralement entre l’âge de 10 et 16 ans. À partir de ce moment, les menstruations, comme leur nom l’indique, surviennent environ une fois par mois. La durée du cycle varie d’une femme à l’autre. Les menstruations se terminent avec l’arrivée de la ménopause, mais elles peuvent être interrompues temporairement par une grossesse. Découvrez ici la durée moyenne d’une période.
Pendant les saignements menstruels, les résidus de la muqueuse de l’utérus, les sécrétions, l’ovule non fécondé et le sang sont évacués. Vous pouvez en apprendre davantage sur la façon dont cela se produit ici.
Si les règles ne se manifestent pas comme d’habitude, il peut y avoir plusieurs explications. Les fluctuations peuvent être causées par l’âge, la maladie, le stress, le régime alimentaire ou les sports de compétition. Il est également possible de repousser ou de retarder vos règles. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet ici.
Au cours des règles, une femme perd en moyenne 50 ml de sang. On dit que les saignements abondants surviennent à partir de 120 ml environ. Cela peut être déclenché, par exemple, par un stérilet en cuivre. Pour en savoir plus sur l’intensité des périodes, cliquez ici.

Sources :

  • 1 Diedrich, K. et al.: Gynäkologie und Geburtshilfe. 2. Auflage. Heidelberg 2007.
  • 2 Göretzlehner, G. et al.: Blutungsstörungen – Neugeborenenperiode bis Postmenopause. 2. Auflage. 2014.