Implantation

En termes simplifiés, l’implantation (aussi appelée la nidation) est le « couplage » de l’ovule fécondé, appelé blastocyste, à la muqueuse utérine. Il s’y installe comme dans un nid et à partir de là, il est alimenté par l’utérus. Dans le langage technique, on parle de nidation ou d’implantation.

l'implantation de l'ovule

Qu’est-ce que l’implantation ?

Pour de nombreuses femmes, l’implantation de l’ovule dans l’utérus est le processus crucial au cours duquel la grossesse commence réellement. Bien que votre gynécologue compte déjà les jours précédents (à partir du premier jour de vos dernières règles), l’implantation peut être considérée comme une étape importante vers la grossesse « réelle ». Mais quand exactement l’implantation du blastocyste a-t-elle lieu ? Et surtout, pouvez-vous favoriser l’implantation ?

L'utérus après l'implantation

L’utérus après l’implantation

A quel moment a lieu l’implantation de l’ovule ?

Lorsque l’ovule et le spermatozoïde fusionnent après l’ovulation et pendant la fécondation, l’implantation ne se produit pas immédiatement. Le zygote (qui se divise ensuite et est appelé blastocyste) doit d’abord faire le voyage jusqu’à la cavité utérine et même une fois sur place, il peut prendre un certain temps pour trouver un endroit où se « fixer ».

Pour calculer la date d’implantation, vous pouvez calculer grossièrement comme ceci : Après le jour de l’ovulation, il faut entre 4 et 7 jours pour que l’ovule fécondé atteigne l’utérus. Sur son chemin après l’ovulation, l’ovule est par ailleurs temporairement alimenté par la trompe de Fallope.1

cyclotest mySense analyse et évalue votre cycle

Généralement, l’implantation a lieu dans la muqueuse utérine entre le 5e et le 6e jour après la fécondation.2 L’ovule fécondé trouve un endroit dans la paroi utérine fertile où il s’implante et est ensuite complètement « recouvert » par celle-ci. Au cours de ce processus, l’hormone hCG (gonadotrophine chorionique humaine) est libérée, ce qui empêche le déclenchement des règles et l’élimination de la muqueuse utérine accumulée.

En résumé, l’implantation se déroule comme ceci :

  1. Après l’ovulation et la fécondation, l’ovule parcourt le reste du chemin dans la trompe de Fallope jusqu’à l’utérus.
  2. Le blastocyste recherche le meilleur endroit dans la muqueuse utérine pour s’implanter. L’utérus s’est déjà préparé au début du cycle et a construit une paroi muqueuse fertile.
  3. Après l’implantation de l’ovule, les hormones signalent à l’organisme que la fécondation a eu lieu et que l’ovulation ne se produira plus.

C’est ainsi que commence la grossesse. À ce stade, l’ovule se compose déjà d’environ 100 cellules. Sa couche externe devient le système d’approvisionnement de l’embryon, tandis que les cellules internes deviennent l’embryon lui-même.3

Symptômes de l’implantation de l’ovule

Il n’y a pas de symptômes typiques de l’implantation. Certaines femmes ressentent les différentes phases du cycle féminin, d’autres non. Ceci est contrôlé par les hormones qui provoquent des changements dans le corps.

Si un ovule a été fécondé dans la trompe de Fallope et qu’il « se fixe » sur la muqueuse de l’utérus, une légère douleur peut survenir. La douleur nidation n’est cependant pas un signe clair et certain d’implantation.

La douleur ovulatoire (Mittelschmerz) peut également être confondue avec la douleur de l’implantation de l’œuf. Cela peut se produire de manière non spécifique avant, pendant ou après l’ovulation. Étant donné qu’à ce stade, la future mère surveille de près son organisme et les signes de la grossesse, ces douleurs peuvent certainement contribuer à susciter des craintes. Toutefois, il n’y a pas lieu de s’en inquiéter.

le cycle un éternel mystère ? cyclotest myway, le mini-ordinateur de cycle qui vous convient

La paroi de l’utérus est faiblement abîmée lors de l’implantation, lorsque l’ovule fécondé se lie à la muqueuse pour être alimenté par l’utérus. Par conséquent, l’implantation de l’ovule dans l’utérus peut être accompagnée d’un saignement très faible et léger, appelé saignement d’implantation.4 Cependant, ce saignement est très faible et est également d’une couleur plus claire que celui des règles.

Si le saignement est plus abondant et de couleur plus foncée, il s’agit d’un saignement menstruel et non d’un saignement d’implantation. De nombreuses femmes qui souhaitent avoir des enfants supposent donc qu’elles sont enceintes malgré leurs règles car elles confondent les deux saignements.

Ces produits pourraient vous plaire :

Si vous urinez plus fréquemment, cela peut également être un signe d’implantation de l’ovule dans l’utérus. Après l’implantation, le niveau de l’hormone hCG augmente, ce qui accroît la circulation sanguine autour de la vessie.5 Cela peut entraîner une envie plus fréquente d’uriner.

Peut-on favoriser l’implantation pour augmenter ses chances de grossesse ?

L’implantation de l’ovule fécondé peut être compromise ou bloquée par diverses conditions. On peut citer la finesse de la muqueuse utérine, les fibromes à l’intérieur de l’utérus ou les polypes plus volumineux, c’est-à-dire les excroissances des muqueuses. Si vous souffrez d’une insuffisance lutéale, vous pouvez également avoir des problèmes d’implantation. Il existe tout de même des conseils utiles pour préparer la nidation si vous espérez tomber enceinte.

Il est important de réduire au minimum le stress, l’agitation et de prendre soin de votre santé si vous voulez favoriser l’implantation et réussir à combler votre désir d’avoir un enfant. Les bains relaxants, les soirées tranquilles et douillettes avec votre partenaire et une alimentation saine contribuent sans aucun doute à votre bien-être physique et mental – non seulement vous, mais aussi votre partenaire en profiteront !

L’observation du cycle peut également être utile pour identifier le meilleur moment pour favoriser l’implantation. Avec le thermomètre basal connecté cyclotest mySense, vous pouvez facilement prendre des notes lorsque vous ressentez quelque chose. Bien souvent un certain « modèle » peut être reconnu après l’analyse de quelques cycles. Ces rapports et notes seront aussi très utiles pour votre prochaine visite chez le médecin !

Il existe de nombreux autres conseils et informations sur la grossesse, comme la prise d’acide folique, une meilleure hygiène de vie et bien d’autres choses encore, que vous devriez prendre à cœur. Cela peut souvent réduire la probabilité d’une perte précoce d’embryon ou d’une fausse couche.

Comment savoir si l’implantation de l’ovule a fonctionné ?

Si la fécondation et l’implantation du blastocyste ont eu lieu et si un bébé est attendu prochainement, vous pouvez le constater grâce aux symptômes de l’implantation et, plus tard, à l’absence de menstruation. Pour savoir avec certitude si vous êtes enceinte, vous devez effectuer un test de grossesse. Ce test vous permettra de savoir si des hormones de grossesse sont déjà détectables dans le sang.

Sources :

  • 1 Stegner, H.-E.: Pathologie der weiblichen Genitalorgane II: Pathologie der Ovarien und Eileiter, Springer, Heidelberg 2013.
  • 2 Malteser Arbeitsgruppe NFP (Hrsg.): Natürlich und sicher. Das Praxisbuch. 18. Auflage. Stuttgart 2011.
  • 3 Kainer, F.: Das große Buch zur Schwangerschaft: Umfassender Rat für jede Woche. Gräfe und Unzer, 2009.
  • 4 Cavada, S. et. al.: PPS-Pflegepraxis: Phänomene, Prinzipien, Strategien. Springer-Verlag, 2013.
  • 5 Diedrich et al.:Gynäkologie & Geburtshilfe. 2. Auflage, Springer, Heidelberg 2007.


En savoir plus sur le même sujet


Il n'y a pas de commentaires

Vous avez une question ou une remarque sur l'article? Partagez-la avec nous!

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués. *

*
*

Vos données personnelles seront traitées par nous pour la publication de votre article de blog conformément à notre déclaration de protection des données .