Test d’ovulation

Un test d'ovulation (également appelé test de LH) peut être utilisé pour aider à déterminer le moment de l'ovulation. L'utilisation est relativement simple, puisqu'il suffit de tremper la bandelette dans l'urine, attendre quelques instants et lire le résultat.

Voulez-vous avoir un bébé ? Avec un test d’ovulation, vous pouvez mieux connaître votre fenêtre de fertilité. De cette façon, vous augmentez vos chances d’avoir de tomber enceinte. Dans notre article, nous vous montrerons quelles hormones sont mesurées, quels résultats sont affichés et à quel moment vous devez faire le test.

Test d’ovulation, comment ça marche ?

Le test d’ovulation fonctionne de telle manière que la bandelette réagit avec l’urine lorsque l’embout du test entre en contact avec elle. Des anticorps sont appliqués sur la bandelette de test, qui permettent de mettre en évidence l’augmentation du taux de LH.

 

Qu’est-ce que la LH ?

LH est l’abréviation de « l’hormone lutéinisante ». Cette hormone difficile à prononcer est produite dans l’hypophyse. Il déclenche l’ovulation chez la femme, et son nom vient du latin « luteus ». On peut le traduire par « jaune-orange », car il est responsable de la formation du corpus jaune.

Quand le pic de LH a-t-il lieu ?

Environ 24 à 36 heures avant le jour de l’ovulation, le taux de LH dans l’urine passe de 5-20 mUI/ml à 25-40 mUI/ml. Ce neurotransmetteur est un indicateur absolu et vous permet de savoir à l’avance et de manière précoce quand l’ovulation aura lieu.1

L’ovulation a eu lieu environ 1 à 2 jours après l’augmentation de la LH.  D’ailleurs, l’augmentation de l’hormone lutéinisante se produit généralement dans la seconde moitié de la nuit.

Un test d'ovulation mesure le pic de LH.

Un test d’ovulation mesure le pic de LH.

Quand est-ce que le niveau de LH baisse à nouveau ?

Vous vous demandez pendant combien de temps vous serez fertile après le pic de LH ? Les observateurs expérimentés du cycle le savent : comme beaucoup de choses, cela dépend du cycle. Dans chaque cycle, la concentration de LH est toujours faible au début. Il augmente ensuite continuellement jusqu’à atteindre son pic dans la fenêtre temporelle de 1 à 2 jours avant l’ovulation. Après l’ovulation, c’est-à-dire lorsque l’ovule a été expulsé de l’ovaire, le taux baisse à nouveau.

Cependant, le pic de LH n’est pas un symptôme certain d’ovulation, car celui-ci peut aussi avoir des causes qui ne sont pas associées à l’ovulation. Une raison expliquant un pic de LH peut être un trouble du cycle comme tel que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK ou syndrome PCO) ou encore un follicule lutéinisé non rompu (FLNR ou LUF). Dans ce cas, l’ovulation ne se produit pas.

Comment utiliser correctement le test d’ovulation ?

Comment bien utiliser un test d’ovulation :

  1. Recueillir l’urine dans un récipient propre et sec.
  2. Immergez la pointe absorbante du test LH dans l’urine ou maintenez-la dans le jet d’urine pendant le temps spécifié (généralement 10 secondes).
  3. Lire le résultat du test après le temps imparti.

 

Deux heures avant le test, vous ne devez pas avoir trop bu et ne devez pas aller aux toilettes. Utilisez le test immédiatement après l’ouverture de l’emballage.

Utiliser un test d’ovulation

Vous devez également faire attention aux points suivants lorsque vous utilisez des tests d’ovulation :

  • La sensibilité du test LH
  • Le bon moment dans le cycle
  • Le bon moment

Test LH : de quelle sensibilité ai-je besoin ?

Il existe différents fabricants qui proposent des tests de différentes sensibilités. La sensibilité dont vous avez besoin dépend de votre concentration individuelle de LH pendant le cycle. Chaque femme a des niveaux d’hormones différents et a donc besoin d’un test avec une sensibilité appropriée.

Certains médicaments ont une influence sur le résultat du test. La prise d’antibiotiques, d’œstrogènes, de clomifène et de médicaments psychotropes peut influencer les valeurs hormonales. En cas de doute, il est préférable de demander à votre médecin si le médicament a une influence sur le niveau de ces valeurs.

La sensibilité du test d’ovulation est indiquée en mUI/ml (milli unités internationales par millilitre). Cette valeur indique le seuil à partir duquel la concentration en LH de l’ovule devient positive.

Si, vous avez déjà des valeurs élevées dans la première moitié de votre cycle, par exemple 30 mUI/ml, et que vous utilisez un test avec une faible sensibilité de 10 mUI/ml, le résultat sera positif même si l’ovulation n’est pas encore proche. Si, en revanche, vous avez des valeurs de 25 mUI/ml peu avant l’ovulation et que vous utilisez des tests à 30 mUI/ml, ceux-ci montreront toujours un résultat négatif, bien que l’ovulation soit proche.

Il existe également sur le marché des tests d’ovulation qui déterminent l’œstrogène œstradiol en plus de la concentration de LH. Dans le cas de l’œstradiol, l’augmentation se produit un peu plus tôt, puis chute brusquement avant l’expulsion de l’ovule. Cependant, des tests de LH « normaux » sont suffisants.

Comme pour toutes les hormones du corps féminin, les valeurs de l’hormone LH varient d’une femme à l’autre. Le tableau suivant fournit des informations sur les valeurs moyennes de la production de l’hormone LH pendant le cycle.

 

Sources Phase avant l’ovulation (phase folliculaire) Ovulation Phase après l’ovulation (phase lutéale)
Gynécologie et obstétrique, Lübeck 1,1 à 11,1 mUI / ml 17,5 à 72,9 mUI / ml 0,4 à 14,1 mUI / ml
Gynécologie et obstétrique BASICS 1,8 à 13,4 mUI / ml 15,6 à 78,9 mUI / ml 0,7 à 19,4 mUI / ml
medscape.com 1 à 18 mUI / ml 20 à 105 mUI / ml 0,4 à 20 mUI / ml

Vous pouvez constater que les valeurs dites normales diffèrent sensiblement pour chaque personne. Les valeurs mesurées varient d’une source à l’autre en raison des différentes méthodologies, de la manière dont la LH a été mesurée et des écarts entre les échantillons.

Comment utiliser un test d’ovulation correctement ?

Vous avez donc maintenant un test d’ovulation entre les mains – mais comment s’y prendre au juste ? Le tenir directement dans le filet d’urine ? Et quelle doit être la lisibilité de la ligne de test par rapport à la ligne de référence ? Où, dans le cadre du test, puis-je trouver la ligne de résultat du test ? Et comment réaliser le test correctement ?

A quelle heure le test de LH doit être effectué ?

Pour utiliser le test d’ovulation avec précision et obtenir un résultat fiable, il est important de faire attention au choix du timing. Non seulement les jours jouent un rôle, mais aussi les heures auxquelles vous faites vos mesures. Il est préférable de prendre vos mesures entre 10 heures et 20 heures.

A quel moment faire un test d’ovulation ?

À quel moment il est judicieux d’effectuer son test d’ovulation ? La réponse dépend de la durée de votre cycle. Vous trouverez dans le graphique une vue d’ensemble des différentes longueurs de cycle et le meilleur moment pour effectuer votre test :

A quel moment faire un test d'ovulation ?

A quel moment faire un test d’ovulation ?

Si vous ne connaissez pas la durée de votre cycle, vous pouvez faire votre premier test le 11e jour de votre cycle. Ce point de départ est basé sur la durée moyenne de 28 jours. Veuillez demander conseil à votre médecin si vos cycles sont inférieurs à 21 jours ou supérieurs à 38 jours. Si vous avez un cycle irrégulier , il peut être plus difficile de déterminer le bon moment pour utiliser le test d’ovulation. Il est conseillé d’utiliser la durée de cycle la plus courte comme base de calcul du test afin de ne pas manquer l’ovulation.

 

Combien de fois dois-je faire le test dans la journée ?

Vous pouvez faire le test deux fois par jour : une fois le matin et une fois le soir, si le test du matin était négatif. La double mesure est souvent utilisée pour déterminer avec précision le moment de l’ovulation et le meilleur moment pour concevoir un enfant.

[/shape_background]

Lire le résultat du test d’ovulation

Le résultat du test d’ovulation peut être lu après 10 minutes sur le bâtonnet-test en fonction de la décoloration de la ligne de test.

Test d’ovulation positif

Résultats des tests d’ovulation : positifs, négatifs ou invalides

Résultats des tests d’ovulation : positifs, négatifs ou invalides

Si le test d’ovulation est positif, deux lignes colorées apparaissent sur le bâtonnet-test. La ligne de test (T) est tout aussi sombre que la ligne de contrôle (C) ou plus sombre. Si le test d’ovulation est positif, l’ovulation se produit dans les 24 à 48 heures suivantes.
Si vous souhaitez avoir un enfant, c’est le moment idéal pour essayer de concevoir.

Test d’ovulation négatif

Si le test d’ovulation est négatif, une seule ligne apparaît dans la fenêtre d’affichage ou la ligne de test (T) est plus claire que la ligne de contrôle (C).

 

Contrairement aux tests de grossesse, les tests d’ovulation ne sont positifs que si la ligne de test est tout aussi foncée ou plus foncée que la ligne de contrôle (C). Si la ligne de contrôle est plus sombre que la ligne de test, le test doit être considéré comme négatif.

Si la bandelette de test d’ovulation montre une ligne peu marquée, l’ovulation peut tout de même être très proche. Il peut être utile de demander à votre médecin de prélever un échantillon de sang et de faire déterminer votre taux de LH par analyse, en fonction de la phase de votre cycle.

Si le taux d’hormones est encore négatif, il est possible que vous n’ayez pas ovulé. Les causes d’un défaut d’ovulation peuvent être variées. Une application ou un mini-ordinateur de suivi peuvent vous assister de manière fiable à analyser votre rythme de cycle. Il s’agit d’une source d’information précieuse pour votre visite chez votre gynécologue.

Toutefois, si vous avez pu déterminer que l’ovulation a effectivement eu lieu grâce à votre température corporelle basale, il existe plusieurs raisons possibles pour lesquelles le test d’ovulation montre un faux négatif. Une des causes peut être que la sensibilité du test LH utilisé n’est pas assez sensible pour vous ou que la sensibilité soit trop élevée. Une autre explication peut être une erreur d’utilisation, par exemple si vous avez fait le test au mauvais moment ou si vous avez trop bu.

Test d’ovulation : résultat non valide

La lecture de la bandelette n’est pas valable si aucune ligne colorée n’apparaît sur le bâtonnet-test ou si seule la ligne de la zone de test (T) apparaît. Dans ce cas, le test n’a pas fonctionné et doit être renouvelé avec un nouveau test d’ovulation.

 

Comment combiner le test d’ovulation avec le thermomètre basal connecté cyclotest mySense ?

Le thermomètre basal connecté cyclotest mySense (et son application du même nom) est un complément idéal au test d’ovulation pour rendre le résultat plus fiable. Parce que :

  • Sur la base de vos données de cycle personnels, l’application vous indique l’heure exacte à laquelle vous devez faire vos tests.
  • L’application vous montre vos jours fertiles dans le mois. En période de fertilité, il vous montre même votre phase très fertile. C’est votre période la plus fertile, lorsque les relations sexuelles non protégées sont particulièrement idéales pour tomber enceinte.
  • Dans l’application, vous pouvez entrer le résultat d’un test d’ovulation comme deuxième donnée – en plus de la température basale, pour plus de fiabilité.

Le mini-ordinateur de cycle cyclotest myWay vous donne également les meilleurs moments pour faire vos tests. Ce moniteur de fertilité calcule, tout comme le thermomètre mySense, votre état de fertilité.

 

Où acheter un test d’ovulation ?

Vous n’avez pas besoin de prescription pout acheter un test d’ovulation. Ils peuvent être commandés à la pharmacie ou en ligne. Puisque vous devez mesurer plusieurs fois par cycle – surtout au début – il est conseillé d’acheter les tests par lot.

Si vous souhaitez acheter un test LH, déterminez d’abord la sensibilité qui vous convient. Vous n’avez pas eu d’expérience avec les tests ? Il est alors recommandé d’en utiliser un dont la sensibilité moyenne est de 20-25 mUI/ml.

Pourquoi faire un test d’ovulation ?

Un test d’ovulation peut servir de méthode pour déterminer les jours fertiles . Un test peut être utilisé d’une part dans le but de tomber rapidement enceinte ou d’autre part pour éviter de tomber enceinte (contraception).

C’est simple et sûr avec divers outils : Vous pouvez entrer le résultat du test d’ovulation dans une application de grossesse ou dans un ordinateur de fertilité. Le statut de fécondité est ensuite déterminé.

Utiliser les tests d’ovulation pour tomber enceinte

Les couples qui désirent avoir des enfants sont nombreux et sont souvent impatients de voir leur rêve se réaliser. Les tests d’ovulation permettent de calculer la période d’ovulation et de déterminer les meilleurs jours pour concevoir un enfant. Lorsque vous essayez de d’avoir un enfant, nous vous recommandons de continuer à effectuer des tests quotidiennement. Ces tests de fertilité ou d’ovulation, vous aident à déterminer le moment idéal pour avoir des rapports sexuels pour espérer tomber enceinte. Cela peut augmenter de manière significative les chances de tomber enceinte.5

Cela se fait facilement et en toute sécurité avec des outils adaptés : Vous pouvez entrer le résultat du test d’ovulation dans une application de suivi de cycle ou un mini-ordinateur de suivi. L’état de fertilité est alors déterminé selon vos données.

Utiliser les tests d’ovulation pour la contraception

Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte, un test d’ovulation peut également être utilisé comme méthode de contraception sans hormones. La mesure de l’hormone lutéinisante (LH) peut être combinée avec celle de la température corporelle basale. Ce qui est intéressant ici, c’est que cette hormone LH annonce l’ovulation, alors que la hausse de la température basale n’intervient qu’après l’ovulation.1
Le thermomètre basal connecté cyclotest mySense et le mini-ordinateur de cycle cyclotest myWay permettent de combiner ces deux signes de l’ovulation. Le gros avantage de cette méthode : elle détermine de manière fiable quels jours il est judicieux d’effectuer un test d’ovulation. C’est un grand soulagement à la fois pour le portefeuille et pour l’environnement.

Effectuez un test d'ovulation et saisissez le résultat LH dans l'application mySense.

Effectuez un test d’ovulation et saisissez le résultat LH dans l’application mySense.

Pour déterminer la période de fertilité, il n’est pas recommandé de mesurer uniquement le taux d’hormones, comme c’est le cas avec les tests d’ovulation. Pourquoi ? A cause des spermatozoïdes. Ces derniers ont un temps de survie allant jusqu’à 5 jours. Ainsi, les jours à risque de grossesse ne se limitent pas qu’aux deux jours pendant lesquels l’ovule féminin peut être fécondé.1 La méthode de détection hormonale a un indice de Pearl de seulement 6, ce qui signifie qu’avec cette méthode, une grossesse involontaire survient chez 6 femmes sur 100 dans un intervalle d’un an.6

Déterminer sa grossesse avec un test d’ovulation ?

Le test d’ovulation est mal utilisé par de nombreuses femmes. Au lieu de l’utiliser pour prédire le jour de l’ovulation, elles l’utilisent pour déterminer si vous elles sont tombées enceinte. Cela est dû au fait que l’hormone lutéinisante à laquelle les bâtonnets du test d’ovulation réagissent est très similaire à l’hormone de grossesse hCG. Par conséquent, le test d’ovulation peut également indiquer un résultat positif en cas de grossesse – et ce bien avant qu’un test de grossesse puisse détecter cette hormone.

Voici comment cela fonctionne avec les tests d’ovulation :

  • Une semaine après l’ovulation, on peut aussi faire une phase de test intensive.
  • Pendant plusieurs jours consécutifs, l’urine du matin est testée et la couleur de la ligne de test est observée.
  • En cas de grossesse, la ligne de test devient de plus en plus colorée à mesure que la concentration de hCG dans l’urine augmente (elle double tous les deux jours).2

L’inconvénient : cette méthode alternative, contrairement au test de grossesse, est très imprécise et peu fiable. La concentration de LH dans l’urine augmente également un peu avant les règles et le stress peut aussi modifier le taux d’hormones dans l’urine du matin.4 Enfin, une femme enceinte peut aussi avoir des saignements imperceptibles, ce qui n’est pas rare à ce stade précoce.7

Toutes les questions importantes sur le test d’ovulation :

LLa bandelette réactive contenant des anticorps est trempée dans l’urine. La concentration de l’hormone LH, qui déclenche l’ovulation, est mesurée. Selon le niveau de concentration, une ou deux lignes s’affichent. Ici, on vous explique combien de temps il y a entre l’augmentation de LH et l’ovulation.
Une fois l’ovulation terminée, la concentration de LH diminue à nouveau. Environ 24 à 36 heures avant l’ovulation, la concentration de LH atteint son maximum. Notre graphique vous montre la poussée de LH et l’ovulation.
Les tests d’ovulation n’offrent pas une certitude quant à l’ovulation, parce qu’une poussée de LH peut parfois avoir lieu sans ovulation. Les troubles du cycle menstruel comme le syndrome des ovaires polykystiques peuvent également être responsables d’une poussée de LH.
On vous recommande de faire le test d’ovulation entre 10h et 20h. Afin de déterminer plus précisément l’heure de l’ovulation, vous pouvez également déterminer la valeur LH deux fois par jour. S’il était négatif le matin, il peut être positif le soir. Cet aperçu vous montre à quels jours de votre cycle il est judicieux d’effectuer un test d’ovulation. Pour obtenir le meilleur résultat possible, vous devez tester votre urine entre 10h et 20h. Vous pouvez apprendre à lire votre résultat de test ici.

Sources :

  • 1 Raith-Paula, E. et al.: Natürliche Familienplanung heute. Modernes Zykluswissen für Beratung und Anwendung. 5. Auflage. Heidelberg 2013.
  • 2 Diedrich, K. (Hrsg.): Weibliche Sterilität: Ursachen, Diagnostik und Therapie. Berlin 1998.
  • 3 Gruber, S. und Blanck, S.: BASICS Gynäkologie und Geburtshilfe. 5. Auflage. 2014.
  • 4 Charbeck, E.: Luteinizing Hormone. 2. Oktober 2019 auf emedicine.medscape.com.
  • 5 Colombo, B. und Masarotto, G.: Daily Fecundability: First Results from a New Data Base. Demographic Research, Vol. 3, Art. 5. 2000.
  • 6 Empfängnisverhütung. Stiftung Warentest, abgerufen am 2. Oktober 2019.
  • 7 Balaskas, J. und Gordon, Y.: Der große TRIAS-Ratgeber – Schwangerschaft und Geburt. Stuttgart 2004.


En savoir plus sur le même sujet


Il n'y a pas de commentaires

Vous avez une question ou une remarque sur l'article? Partagez-la avec nous!

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués. *

*
*

Vos données personnelles seront traitées par nous pour la publication de votre article de blog conformément à notre déclaration de protection des données .